Présentation

Présentation du Centre

Présentation 3. Présentation du Centre 3.1. Bref Historique PHOTO (Le directeur Samuel FONDOP) La date de naissance du Centre d'Intégration Scolaire et Professionnelle pour Aveugles et Malvoyants (CISPAM) a été certifiée exactement le 10 Octobre 1996. Cette rénovation dans le monde de l’encadrement des non voyants s’est faite sous l’impulsion de Mr FONDOP Samuel, pensionnaire de la promotion 1982-1984 du Rehabilitation Institute For The Blind (RIB) de Buea, dans la région du sud ouest Cameroun. La mise en œuvre d’une telle initiative est tributaire à un nombre important de constats dont les socles renferment : Lorsque l’on parle de l’onchocercose au Cameroun, la région de l’Ouest se présente comme une zone de forte prévalence. De ce fait, elle regorge de nombreuses victimes de la maladie (handicapés visuels). Paradoxalement, cette région ne disposait jusque là que d’un seul centre d’éducation et de réhabilitation des handicapés visuels, situé à DSCHANG. De plus, L’accès au Rehabilitation Institute For The Blind de Buea n’était pas aisé pour tous les déficients visuels en provenance des autres régions du Cameroun ; la cause principale qui apparaît aujourd’hui comme un prétexte, étant les difficultés liées à l’adaptation socioculturelle et linguistique. Afin donc de pallier à cette carence en éducation spécialisée, de partager avec les autres handicapés visuels du territoire nationale et surtout de mettre en évidence les connaissances indispensables acquises au centre de Buea, le promoteur a depuis 1996 réalisé ce rêve, celui de mettre en exécution le projet du « Centre d’Intégration Scolaire et Professionnel pour Aveugles et Malvoyants » de Bafoussam, Cameroun. 3.2. Statut juridique Le centre d’intégration scolaire et professionnelle pour aveugles et malvoyants « CISPAM », est une œuvre sociale laïque à but non lucratif reconnue par le Ministre des affaires sociales par note N° 0987/MINAS/SG/DPHTA du 22 octobre 1998. 3.3. Vision, Missions et Objectifs du CISPAM La vision du CISPAM repose sur le rêve d’un CAMEROUN où les aveugles et malvoyants deviendront des citoyens à part entière et où la cécité sera considérée comme un simple handicap mieux, un état de vie et non comme un anathème ou une sanction. Aussi, convient-il de noter que la mission primordiale du CISPAM consiste indubitablement à promouvoir l’éducation des aveugles et malvoyants en vue de leur insertion socio-professionnelle. Le point d’achèvement de cette mission régalienne sera atteint lorsque les objectifs ci-après définis par le CISPAM seront réalisés : - Regrouper les aveugles et malvoyants autour d’un idéal de solidarité ; - Créer une dynamique de groupe unissant tous les aveugles et malvoyants ; - Développer un cadre propice pour l’épanouissement spécifique des aveugles et malvoyants ; - Mettre sur pied une synergie et renforcer la solidarité entre les handicapés visuels et les autres couches sociales ; - Créer un cadre permanent et adéquat d’échange et de tutorat social ; - Développer des stratégies communes afin d’être au pas du rythme social ; - Promouvoir les droits des handicapés en général et des déficients visuels en particulier ; - Former et intégrer les jeunes aveugles et malvoyants scolarisables en milieu scolaire normal (ordinaire); - Former les adultes aveugles et malvoyants en petits métiers et favoriser leur intégration dans le circuit économique pour une auto- promotion. 3.4. Organisation, Fonctionnement et Administration Organisation et fonctionnement du CISPAM: A cette date, les sociétaires du CISPAM sont au nombre de 71. Ces pensionnaires sont situés dans un intervalle d’âges compris entre 03 et 29 ans. 66 sont internes et habitent le centre tout au long de l’année scolaire et ne rentrent en familles qu’à l’occasion des congés scolaires et des grandes vacances, les 5 autres résident à DSCHAND où ils poursuivent leurs études supérieures. Les jeunes pensionnaires et les initiés au Braille fréquentent l’école primaire présente sur place, au sein même du CISPAM, les inscrits au secondaire sont intégrés au sein des lycées et collèges de la ville de Bafoussam (de la sixième en terminale) et les autres, comme nous l’avons déjà dit, sont intégrés à l’université de DSCHANG dans les filières Philosophie, Sociologie, lettres d’expression française, Droits et Sciences Juridiques. Il est à préciser qu’une école intégrée existe au sein de la structure : Dans celle-ci, les enfants valides fréquentent de manière conjointe avec les frères et sœurs non-voyants. Cette école primaire est donc située en face des locaux de l’internat et fonctionne tant bien que mal en dépit du caractère provisoire des infrastructures. Les cours sont dispensés par des enseignants (es) qualifiés (es). Du point de vue structurelle, le CISPAM repose sur : - Un conseil d’administration ; - Un comité de coordination ; - Un secrétariat général ; - Un service d’éducation spécialisée ; - Un service d’éducation intégrée ; - Un service du contrôle rapproché des pensionnaires ; - Un service de l’animation et de l’initiation au braille - Un service de nutrition ; - Un service de transport ; - Une cellule informatique. 3.5. Activités Les activités menées dans le cadre du CISPAM sont multiples et taillées à la mesure et au goût des pensionnaires. Entre autres, nous pouvons noter : - Suivi scolaire ; - Cours d’informatiques ; - Tissage et vannerie ; - Club journal ; - Club théâtre ; - Cours de musique ; - Animation socio-culturelle ; - Sport ; - Organisation et animation des messes. - les fêtes nationales et internationales font aussi partie des activités menées par le CISPAM 3.6. Financement du CISPAM Depuis sa création, le CISPAM fonctionne grâce aux dons de quelques associations présentes au Cameroun mais aussi dans d’autres pays (France, Hollande, Allemagne….), de dons de personnes individuelles et de mécènes. Ainsi les frais de scolarité de certains enfants non voyants du CISPAM sont en partie financés, selon des critères d’âge et niveau d’étude notamment, par « La Fondation Liliane », basée en Hollande à travers les intermédiaires présents ici au Cameroun. Cependant, ces financements de frais de scolarité sont partiels et le montant versé varie selon les associations et communautés, ainsi que selon les années. Partenariat Nous pouvons situer les partenaires du CISPAM sur un double plan: Sur le plan national: - Ministère des Affaires Sociales ; - Ministère de l'éducation de base ; - Ministère des enseignements secondaires ; - Ministère des enseignements supérieur ; - Ministère de la santé ; - Ministère de sport ; - Ministère de la Jeunesse. Sur le plan international: - Allemagne: Service Allemande de Développement (DED) avec le programme "Weltwärts" ; - France: le Voir Ensemble, le livre de l'aveugle, association mob ; - Hollande: Fondation Liliane ; - Suisse: Mission Evangélique Braille. 3.7. Etat de besoin Le CISPAM offre aux aveugles et malvoyants une formation complète et adéquate ; pour cela, ses besoins se résument en ces termes : - Cannes blanches ; - Montres parlantes ou brailles ; - Tablettes et poinçons ; - Cubarithmes et les cubes ; - Bouliers et calculatrices parlantes ; - Magnétophones ; - Papier Braille ; - Machines Brailles ; - Claviers d’ordinateurs en Braille ; - Imprimante Braille ; - Logiciel lecteur d'écran (JAWS) ; - Livres sur CD et livres en Braille pour la bibliothèque ; - Etc. A cette liste de besoin matériel s'ajoute l'insuffisance de moyen financier par toujours disponible pour l'entretien efficient du personnel, de l'aménagement des infrastructures et du fonctionnement adéquat de l'internat. 3.8. Siège social et contact Le siège social du CISPAM est situé dans la région de l’Ouest, Cameroun, plus précisément à Bafoussam, quartier BANENGO II. BP : 829 Bafoussam Téléphone : Fixe : (+237) 33 44 50 97 Fax : (+237) 33 44 40 35 Mobile : (+237) 99 79 72 80/ 77 68 32 58 E-mail : cispam2000@yahoo.fr Site web : www.cispam.e-monsite.com

2 votes. Moyenne 2.00 sur 5.

Le siège social du CISPAM est situé dans la région de l’Ouest, Cameroun, plus précisément à Bafoussam, quartier Banengo II. Adresse : CISPAM, Quartier BANENGO, BP 829 BAFOUSSAM, Cameroun. Téléphone : (+237) 33-44-50-97 Fax: (+237) 33-44-40-35 Contact : Mr FONDOP Samuel (+237) 99-79-72-80 / (+237) 77-68-32-58 E-mail : cispam2000@yahoo.fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site