Rapport d'activités Annuelle

RESULTATE DES EXAMENS

CHER BIENFAITEURS Examens 2016Examens 2016 (621.95 Ko)

MERCI NINFINIMENT

GRÄCE A VOTRE SOUTIENT ET VOS PRIERES VOILA LES RESULTATS;

Liste des pensionnaires admis au différents examens 2015/2016

CEP

01

KAMSU CABREL LOIC

02

TANE TCHINDA ZIDANE

03

ZANTSA NGUIMATIO GHISLAIN BILIOS

 

 

BEPC

  1.        FONDOP FONDOP SAMMY  DIMISTRIO
  1. KOGUEM HERMAN JOURICE

3-                MAKUATE DANIELLE

 

PROBATOIRE

1-DJOMO FOPOUSSI HANS NEIL

Père E1

 

2- KAMGA JEROME STEPHANE

Père E1

 

4- MEGOU PASCALINE

Père E1

 

4-TALLA JANVIER AUGUSTIN

P  E1

 

9-TIWA SONKOUE SERGE

P E2

 

10-KAMADEU TIENTCHEU LIONEL

P E2

 

12-TACHAGO ARMEL STEPHANE

PE2

 

 

14-WAMBATENKEU ELVIS DANI

P A2

 

15-SIBEFO TAKAM Idriss

PD3

 

BACALAUREAT

 

 

1-MAFOTSING FONDOP ANNIE CLAURANE

TE1

 

2-TENE FONGANG HAISSAM

TE2

 

3-DJOUFFO ALEX CABREL

TE2

 

4-KEMDOM ANGE ARNOL

TA2

 

5-MAZO GALVERRA BRUNELLE

TD3

 

Bref Rapport Annuel 2010

Nous venons très humblement auprès de votre bienveillante personnalité vous présenter un bref aperçu des activités qui ont meublé notre parcours tout au long de l’année. Nous articulerons ce rapport selon la nomenclature suivante: I- Remerciements II- Présentation de la structure III- Rapport d’activité 2009-2010 IV- Perspectives d’avenir V- Divers I- Remerciements Bien cher monsieur, nous sommes bel et bien parvenus au terme de l’année scolaire. Nous saisissons une fois de plus cette opportunité pour nous tourner vers vous pour marquer notre signe de reconnaissance pour le soutien indéniable que vous avez toujours apporté pour le suivi efficient de vos enfants non-voyants du CISPAM. Par l’entremise de ce rapport, ceux-ci vous présentent une fois de plus leurs sincères remerciements et prie le Tout - Puissant de vous combler de toutes ses bénédictions ainsi qu’une bonne réussite dans toutes vos entreprises. Afriland First Bank Code banque : 10005, Code guichet : 00003 Numéro de compte : 01429551501, Clé : 65 II- Présentation de la structure Le Centre d’Intégration Scolaire et Professionnelle pour Aveugles et Malvoyants (CISPAM) est une institution à vocation sociale qui a vu le jour le 10 Octobre 1996 à Bafoussam (Cameroun). Le but fondamental sur lequel repose la raison d’être du CISPAM est de promouvoir l’éducation et l’intégration socio - professionnelle des aveugles et malvoyants. Dans cette optique, la définition d’un nombre important d’activités s’imposait de manière concrète afin de mieux stimuler l’épanouissement des pensionnaires. Succinctement, nous pouvons noter : - L’éducation des aveugles et malvoyants à la lecture, à l’écriture braille d’une part, à la mobilité physique d’autre part ; - Formation des non-voyants à la pratique de l’élevage, l’artisanat, l’agriculture, la musique, etc. - L’initiation à l’informatique. - La mise en évidence du chant chorale - La pratique du sport. - Appui à l’installation socio-économique et professionnelle des anciens pensionnaires. - L’institution comporte les infrastructures subséquentes: 1- Un bâtiment administratif qui comporte : - 01 direction générale - 01 secrétariat général - 01 salle de conférence - 01 guérite 2- Un bâtiment complexe comprenant : - La direction de l’école intégrée - 01 bibliothèque - 01 salle multimédia - 01 infirmerie - 09 dortoirs - 01 réfectoire - 01 cuisine - 06 toilettes 3- Un bâtiment de plusieurs niveaux en construction pour l’école intégrée dont le raie de chaussée est constitué de 03 salles de classe, 02 toilettes, 02 bureaux et une guérite. Le dit centre recrute les enfants de 03 à 25 ans de sexe confondu, leurs apprends le braille et les intègre en milieu scolaire normal. Concernant la section professionnelle, elle ne fonctionne pas bien faute d’espace. Cette année, nous avons fonctionné avec 58 pensionnaires soient : 32 garçons et 26 filles. III- Rapport d’activité L’année scolaire 2009-2010 a connu bien de succès au CISPAM sur le plan scolaire, nutritionnel et autres, etc.… Sur le plan scolaire, nous avons fonctionné avec 58 pensionnaires soit 16 élèves à l’école primaire, 34 au secondaire, 02 étudiants à l’Université de Dschang et 06 à la section professionnelle. En ce qui concerne les classes intermédiaires, tous passent en classe supérieure. S’agissant des examens officiels, nous avons présenté : - 04 pensionnaires au CEP et tous ont réussi soit un pourcentage de 100% - 06 pensionnaires au BEPC et 05 ont réussi soit un pourcentage de 83,33% - 04 pensionnaire au probatoire et 02 ont réussi soit un pourcentage de 50% - 04 pensionnaires au BACCALAURÉAT et ils ont tous été admis soit un pourcentage de 100% Au vu de ces chiffres tout à fait réjouissant, nous pouvons dire avec force et enthousiasme que l’année scolaire s’est bien déroulé au CISPAM. Revenant à la musique, les cours de piano se sont améliorés, la progression est notoire inaugurant des lendemains meilleurs. D’ailleurs, nous avons animé plusieurs messes en utilisant cet instrument. En plus, nous disposons déjà de quelques matériels pour la sonorisation Sur le plan nutritionnel, les repas ont été améliorés en qualité et en quantité, c’est ainsi que le programme des repas a été respecté tout le long de l’année. Afin de permettre aux non-voyants d’être à la page de la mondialisation, nous avons créé depuis l’année dernière une salle d’informatique au CISPAM avec le matériel adapté pour la formation des non-voyants. IV- Perspectives d’avenir Dans la définition des objectifs du CISPAM s’imposait la nécessité d’offrir un cadre approprié aux pensionnaires. Pour cela, la volonté d’améliorer ses infrastructures reste une préoccupation permanente. Ainsi Dans cette logique nous sommes tenus : - D’équiper le CISPAM en matériel spécialisé pour la vie quotidienne : Par exemple : Cannes blanches, montres brailles et parlantes, papiers brailles et papiers pour imprimante braille, tablettes et poinçons, cubarithmes et cubes, bouliers et, calculettes et calculatrices parlantes, différents jeux et loisirs, les manuels et bien d’autres matériels que vous jugez utiles pour nous. - D’établir une réelle adéquation entre la nutrition des pensionnaires et leur véritable ration alimentaire. - D’offrir aux encadreurs le meilleur entretient possible capable de stimuler leur engagement. - D’accroître le nombre d’ordinateurs de la salle multimédia car elle n’en compte actuellement que 10. - De continuer la construction des locaux de l’école intégrée qui n’en est qu’au raie de chaussée. - D’aménager les différentes salles de cours. - De les équiper en matériels didactiques. V- Divers Depuis quelques années, une école intégrée a vu le jour au CISPAM, c’est-à-dire qu’une cohabitation permanente a été noué sur le plan scolaire entre enfants voyants leurs frères et sœurs non-voyants dans un cycle complet, ceci pour faciliter la collaboration entre ces derniers; bien évidemment tout se passe bien. Cette école est située en face du centre dans un bâtiment en construction. Depuis septembre 2008, nous travaillons en étroite coopération avec le programme Weltwärts du Service Allemand de Développement (DED) qui nous envoie des volontaires afin d’apporter au CISPAM un supplément de personnel. Nous souhaitons en recevoir davantage de volontaires surtout des enseignants spécialisés. Espérant vous avoir présenté brièvement l’ensemble des activités qui ont jalonné notre année, recevez sans cesse, chères monsieur, nos remerciements les plus cordiaux.

Rapport d'activités Annuelle

VOYAGE D'ÉTUDE EN France
p
Par Samuel Fondop
Directeur Général du CISPAM

 

 

Dans le cadre des activités du CISPAM (Centre d'Intégration Scolaire et Professionnelle pour Aveugles et Malvoyants) de Bafoussam (Ouest camerounais), en partenariat avec l'association Voir Ensemble, j'ai effectué un voyage d'étude, du 31 mars au 15 avril 2006. L'objet de ce voyage portait sur des échanges d'expériences dans le domaine de la déficience visuelle (éducation, formation, travail, sports, culture...). J'ai eu la chance de me rendre à Toulouse et à Paris.

 

Tous mes plus vifs remerciements à :

- Jacques Charlin, Président de Voir Ensemble, qui m'a personnellement souhaité la bienvenue à mon arrivée en France,

- Caty Cavaillès, Présidente de la Commission de la Solidarité Internationale de cette association,

- Gilles Nouailhat, Directeur Général de Voir Ensemble,

- Geneviève Burie, enseignante spécialisée, venue à deux reprises animer des stages de formation au CISPAM.

 

Plus généralement, je remercie celles et ceux, responsables de structures qui ont eu la gentillesse de me recevoir.

 

À peine le temps d'atterrir à l'aéroport Charles de Gaulle à Roissy, je pars en train pour Toulouse où je suis chaleureusement accueilli. Et là, pendant près d'une semaine, je vais de découverte en découverte où alternent visites de travail et visites culturelles.

 

À l'Institut des Jeunes Aveugles, rue Monplaisir, je rencontre à plusieurs reprises enseignants, éducateurs, rééducateurs, personnels administratifs. Je suis surpris par la grandeur de l'établissement, le nombre important de membres du personnel, le nombre d'élèves aussi. Je constate que, comme chez nous, les jeunes vont en majorité à l'extérieur, en intégration scolaire. J'ai même l'opportunité d'aller dans un collège où une équipe ressource sert d'interface entre les enseignants de l'Éducation Nationale et les dix élèves déficients visuels intégrés dans cette structure. À l'IJA, j'observe que cela va de la maternelle à la formation pour adultes (Agent d'Accueil et de Communication, Accord-Facture, Cannage-Paillage... J'assiste à des cours, j'observe longuement le matériel pédagogique. Je participe à un atelier-terre et à un autre sur "la production" pour la préparation de jeunes adultes en Centres d'Aide par le Travail. Je suis même invité au restaurant avec des stagiaires en formation. Le service de transcription me surprend par les possibilités qu'il offre.

 

Et puis, avec des amis toulousains, je suis heureux de découvrir la ville et ses environs. Pour mon premier voyage en France, bien des choses m'étonnent, tout est tellement différent de mon pays.

 

Le vendredi 7 avril, j'ai la joie de prendre un train de nuit pour retourner à Paris. Heureusement, je suis avec Caty Cavaillès et Geneviève Burie. Avec elles, le samedi, je participe à la réunion du Comité de la CSI. Nous échangeons longuement sur l'animation d'une équipe. Enfin, je connais ces responsables de Voir Ensemble avec lesquels je corresponds depuis tant d'années.

 

À Paris, je loge au Siège de Voir Ensemble où je reçois un accueil très convivial. Je peux aussi me restaurer à la cantine de l'AVH. J'ai bien apprécié car, outre la bonne cuisine, cela m'a permis de rencontrer beaucoup de personnes déficientes visuelles.

 

Dans la capitale, les visites se poursuivent à un rythme soutenu : AVH (Centre de Formation Professionnel, Musée Louis Braille...), INJA, Centre de Rééducation pour Malvoyants de l'APAM, Association SESAME, Centre Guinot à Villejuif, GIAA, et même, découverte d'expositions adaptées pour les déficients visuels à la Cité des Sciences et de l'Industrie.

 

Hélas, le samedi 15 avril, je dois déjà repartir. Je n'ai pas vu le temps passer. À présent, il me faut digérer un peu toutes ces découvertes et voir comment nouer et développer des relations avec tous ces organismes que j'ai rencontrés et qui peuvent contribuer à améliorer l'éducation et la formation des élèves du CISPAM.

 

Dans ce but, aussitôt rentré, je fais une réunion d'information avec le personnel du centre où je dégage les points suivants :

- Personnellement, j'ai eu la joie de découvrir les villes de Paris et de Toulouse.

- J'ai observé et apprécié les méthodes et les outils de travail des institutions et associations oeuvrant dans l'encadrement des personnes non et malvoyantes.

- Pendant mon séjour, les relations de partenariat entre le CISPAM et l'association Voir Ensemble se sont renforcées.

- J'ai pris contact avec de nouveaux organismes avec lesquels j'espère pouvoir travailler.

 

Je ferai tout pour que ce voyage soit vraiment bénéfique pour les pensionnaires du CISPAM (évolution des méthodes pédagogiques, amélioration du matériel utilisé...). C'est pour cela que j'ai entrepris une telle mission, je ne l'oublie pas. Je souhaite vraiment bientôt que nous en voyions les fruits.

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 03/08/2016

Le siège social du CISPAM est situé dans la région de l’Ouest, Cameroun, plus précisément à Bafoussam, quartier Banengo II. Adresse : CISPAM, Quartier BANENGO, BP 829 BAFOUSSAM, Cameroun. Téléphone : (+237) 33-44-50-97 Fax: (+237) 33-44-40-35 Contact : Mr FONDOP Samuel (+237) 99-79-72-80 / (+237) 77-68-32-58 E-mail : cispam2000@yahoo.fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×